logo psd blanc (002).png

APPEL A CONTRIBUTIONS 

La Fondation Alice Milliat, avec l’appui du média Les Sportives, invite l’ensemble des acteurs et actrices du sport au féminin, associations, clubs, fédérations, médias, dirigeantes, et toutes les personnes sensibles à son développement, à participer à une large consultation citoyenne pour proposer des idées en amont de l’élection présidentielle.

Pourquoi ce quinquennat est-il important ? Nous pensons que le quinquennat 2022 – 2027 sera déterminant pour la place des femmes dans le sport, notamment car il encadre les Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Cet événement planétaire, qui se veut à la fois spectaculaire, porteur de sens et surtout pour la première fois de son histoire paritaire, est une opportunité à ne pas rater. Mais pour cela, il faut travailler dès maintenant à créer un engouement autour de nos sportives afin de garantir un héritage fort en faveur du sport féminin et de l’égalité femmes – hommes. 

Pourquoi un appel à idées ? Parce que nous sommes convaincu·e·s que le sport au féminin mérite un temps d’échange spécifique et une mobilisation collective. Au travers de cette appel à idées, nous souhaitons donner la parole à toutes les sportives, à celles et ceux qui agissent sur le terrain pour son développement, à celles et ceux qui le commente et l’analyse dans les médias…

À quoi cela va-t-il servir ? Cet appel à idées viendra nourrir la liste de propositions que la Fondation Alice Milliat souhaite porter à la connaissance des candidats et des candidates à l’élection présidentielle 2022. Ces propositions feront l’objet en amont d’une présentation au CNOSF, qui adressera de manière globale ces recommandations pour le sport, et aux collectifs d’associations, qui formaliseront une série de proposition sur l’égalité femmes – hommes et sur les droits des femmes.

Quels sont les principaux enjeux du sport féminin ? 

Six axes de réflexions proposés :

Pour envoyer vos idées/contributions, écrivez directement à contributions@fondationalicemilliat.com en précisant dans quel axe de réflexion votre proposition s’insère.

1/ Rendre visible les sportives et augmenter la médiatisation du sport féminin : Aujourd’hui en France, près d’une personne sur deux qui fait du sport est une femme. Pourtant, dès que nous parlons de sport, que nous le regardons dans les médias, ou que nous observons l’espace public, ce sont des sportifs masculins qui émergent. Les sportives, elles, sont souvent invisibles. À tel point que un·e Français·e sur deux ne connait aucune sportive française en activité. 

>>> Quelles sont vos idées pour mieux valoriser les sportives et en faire des rôles model ? 

2/ Apporter des réponses aux freins à la pratique du sport par les femmes : Si une personne sur deux qui fait du sport est une femme, leur pratique est souvent moins importante et dictée par des contraintes professionnelles, familiales et sécuritaires.

>>> Quelles sont vos idées pour faciliter l’accès au sport pour les femmes ? 

3/ Lutter contre le décrochage des adolescentes : Jusqu’à l’âge de 11 ans, les petites filles et les petits garçons ont à peu près la même pratique sportive. Mais dès le début de l’adolescence, les filles deviennent plus sédentaires. La rupture se fait autour de l’âge de 11 – 12 ans. Elles sont 69 % à pratiquer un sport entre 6 et 11 ans, mais ne sont plus que 53 % entre 12 et 17 ans.

>>> Quelles sont vos idées pour donner envie aux adolescentes de continuer à faire du sport ? 

4/ Garantir la sécurité et l’intégrité des sportives : Les sportives ont libéré la parole grâce aux témoignages courageux d’athlètes parlant des violences sexistes et sexuelles ou encore de cyberharcèlement. Beaucoup de sportives ont aussi pris la parole sur la non considération de leur santé mentale dans le cadre de leur pratique sportive. 

>>> Quelles sont vos idées pour mieux protéger les sportives ? 

5/ Féminiser les instances du sport : À la tête de seulement 13 des 115 fédérations agréées par le ministère, les femmes sont peu nombreuses à être aux commandes d’instances sportives. Un constat encore plus frappant si l’on ne s’intéresse qu’aux fédérations olympiques : sur 36, seulement deux – la fédération des sports de glace avec Nathalie Péchalat, et celle de hockey, dirigée par Isabelle Jouin – ont élu des présidentes.

>>> Quelles sont vos idées pour encourager les femmes à accéder à des postes à responsabilités dans le sport ? 

6/ Mettre les événements sportifs internationaux au service de la promotion du sport au féminin : Le Tour de France et la première édition du Tour de France féminin, Roland Garros, les championnats du monde de ski 2023, le championnat du monde de rugby 2023 et bien sûr Paris 2024 : la France accueille chaque année de nombreux événements internationaux qui doivent laisser un héritage positif.

>>> Quelles sont vos idées pour que l’héritage des grands événements servent au sport féminin ? 

Pour envoyer vos idées/contributions, écrivez directement à contributions@fondationalicemilliat.com en précisant dans quel axe de réflexion votre proposition s’insère.

FONDATION ALICE MILLIAT